Lunes 23 de Julio de 2018
El portal de la papa en Argentina
0%Variación precio
puestos MCBA
  • Cielos despejadosBalcarceBuenos Aires, Argentina
    -2° -
  • Cielos despejadosVilla DoloresCórdoba, Argentina
    - 14°
  • Intervalos nubososRosarioSanta Fe, Argentina
    - 11°
  • Intervalos nubososEstacion UspallataMendoza, Argentina
    -6° -
  • Cielos despejadosCandelariaSan Luis, Argentina
    - 16°
  • Cielos despejadosChoele ChoelRío Negro, Argentina
    -2° - 11°
  • Intervalos nubososSan Miguel de Tuc.Tucumán, Argentina
    - 14°
Ampliar
 Buscador de Noticias
Europa 12/12/2017

Francia: La récolte crève tous les plafonds

Les pays du NEPG, les producteurs du Nord-Ouest européen, ont récolté au total de 29 339 000 t de pommes de terre. Malgré l’augmentation de la demande, l’offre reste excédentaire.

L’ensemble des pays du NEPG (Producteurs de pommes de terre du Nord-Ouest européen) publient leurs chiffres définitifs pour la récolte de pommes de terre de consommation. Cette dernière atteint 29 339 000 tonnes sur le périmètre des cinq pays, ce qui représente une augmentation de 17,2 % par rapport à la moyenne quinquennale.

Le dernier pays à avoir publié ses chiffres est la Grande-Bretagne, où 5 243 000 t de pommes de terre de consommation ont été produites cette année, soit 14,4 % de plus que l’an dernier, dans la même tendance, donc, que ce qui est observé dans les autres pays.

Perte de 5 %

« Les prix de la pomme de terre sur le marché libre de l’industrie sont particulièrement bas, et certaines parcelles ne seront pas récoltées, principalement à cause de problèmes qualitatifs (teneur en matière sèche trop faible…), ajoute le communiqué de presse du NEPG diffusé le 7 décembre 2017. Dans les cinq pays, on signale chez certains producteurs des problèmes de qualité en conservation. »

D’après les estimations du NEPG, les pommes de terre non récoltées ou d’ores et déjà perdues, tout comme les pertes en stockage, engendreront une diminution de la production totale de l’ordre de 5 %. Et à cause d’une teneur en matière sèche parfois trop faible des tubercules, les usines de transformation auront besoin de plus de matière première par kilo de produits finis.

Prix sous les coûts de production

Les faibles prix devraient stimuler l’exportation de pommes de terre en l’état, mais aussi celles de produits finis. « En dépit du fait que la demande industrielle sur le périmètre du NEPG a augmenté de 13 % en 5 ans, pour atteindre 15 244 900 t, la récolte peut être à ce stade considérée comme excédentaire si on voulait atteindre un équilibre offre/demande satisfaisant », précise les producteurs.

Des changements pourraient toutefois intervenir au printemps si, par exemple, les plantations de hâtives sont retardées. Pour cette campagne, les producteurs ont emblavé 5,5 % de pommes de terre en plus et, ceci combiné aux rendements plutôt élevés, il en résulte des prix bien en dessous des coûts de production. Le NEPG invite les producteurs à bien appréhender leurs coûts de production cet hiver et à bien raisonner leurs emblavements pour la future campagne.

Fuente: http://www.lafranceagricole.fr/actualites/cultures/pommes-de-terre-de-consommation-la-recolte-creve-tous-les-plafonds-1,2,1641712421.html


Te puede interesar