Domingo 16 de Diciembre de 2018
El portal de la papa en Argentina
0%Variación precio
puestos MCBA
  • Cielos despejadosBalcarceBuenos Aires, Argentina
    17° - 30°
  • Cielos nubososVilla DoloresCórdoba, Argentina
    18° - 32°
  • Intervalos nubosos con chubascos tormentososRosarioSanta Fe, Argentina
    18° - 29°
  • Cielos despejadosEstacion UspallataMendoza, Argentina
    11° - 29°
  • Cielos nubososCandelariaSan Luis, Argentina
    21° - 34°
  • Intervalos nubososChoele ChoelRío Negro, Argentina
    15° - 33°
  • Cielos nubososSan Miguel de Tuc.Tucumán, Argentina
    18° - 30°
Ampliar
 Buscador de Noticias
Africa 12/02/2018

Congo: Butembo : le prix du sac de 50 kg de pommes de terre quasiment divisé par deux grâce à l’action de pacification des FARDC

C’est un des effets postifs de l’action de pacification des FARDC. Le prix du sac de 50 Kilos de pommes de terre a été quasiment divisé par deux. De 70.000 francs congolais, celui-ci est passé à 40.000 francs congolais dans la ville de Butembo, dans

Cette baisse fait suite aux opérations militaires menées par les FARDC contre les groupes Maï-Maï et la reprise consécutive de Kipese, une commune rurale située dans le sud du territoire de Lubero. Kambale Kasayi, le responsable local de la Coopérative des dépositaires des produits vivriers (COODEPROVI), en est fermement convaincu.

« Ces derniers temps, l’oignon, le maïs et le riz viennent de plusieurs milieux. Le riz vient de Kisangani et de l’Ouganda, l’oignon vient de Goma et nous essayons de consommer ça, parce que nous ne pouvons pas nous ravitailler autrement en raison de l’insécurité aux alentours de Butembo », a-t-il expliqué avant de préciser que, selon lui, le contrôle par les FARDC de Kipese, centre d’approvisionnement des vendeurs, a incontestablement contribué à la baisse des prix de certaines denrées, dont la pomme de terre qui est très consommée dans la région.

« La région de Kipese est la grande zone d’exploitation de notre coopérative et malgré l’insécurité, nous poursuivons nos activités sur terrain. Et c’est vrai depuis deux semaines, nous recevons les appels des clients pour qu’on arrive à Kipese. L’armée assure la sécurité sur place et le marché est en train d’ouvrir. Quand il y avait l’insécurité à Kipese et à Masereka, le prix d’un sac de pommes de terre était de 70.000 Franc Congolais. Mais aujourd’hui, le prix est de 40.000 Franc Congolais », fait observer M. Kambale. Et celui-ci de conclure, confiant : « s’il n’y a plus de détonations d’armes la situation va encore s’améliorer. »

Fuente: https://www.actu-congo.com/butembo-sac-de-50-kg-de-pommes-de-terre-quasiment-divise-deux-grace-a-laction-de-pacification-fardc/


Te puede interesar