Sábado 28 de Marzo de 2020
El portal de la papa en Argentina
0%Variación precio
puestos MCBA
  • Intervalos nubosos con lluvias débilesBalcarceBuenos Aires, Argentina
    17° - 28°
  • Intervalos nubososVilla DoloresCórdoba, Argentina
    16° - 27°
  • Intervalos nubososRosarioSanta Fe, Argentina
    18° - 27°
  • Cielos despejadosEstacion UspallataMendoza, Argentina
    10° - 26°
  • Intervalos nubososCandelariaSan Luis, Argentina
    17° - 27°
  • Intervalos nubososChoele ChoelRío Negro, Argentina
    16° - 29°
  • Intervalos nubososSan Miguel de Tuc.Tucumán, Argentina
    16° - 27°
Ampliar
 Buscador de Noticias
Africa 28/01/2020

Argelia: Grogne des producteurs de pomme de terre…

Les producteurs de pomme de terre de la wilaya de Bouira sont revenus à la charge, hier matin, en investissant le siège de la DSA, afin d’exiger des responsables locaux les mêmes mesures prises au profit des producteurs de pomme de terre de la ferme

Des mesures visant à faciliter l’écoulement de la récolte de pomme de terre qui connaît une mévente. Pour rappel, certains producteurs de pomme de terre de semence activant au niveau de la ferme pilote Boucheraine d’El Esnam n’avaient pas respecté leurs contrats et avaient préféré produire de la pomme de terre de consommation. Le Ministère de l’Agriculture avait alors déployé plusieurs commissions afin de prendre en charge l’achat, le stockage ainsi que le transport du tubercule vers les chambres froides.

«Aujourd’hui, nous sommes venus réclamer des services de la DSA de prendre en charge notre surproduction de pomme de terre que l’on n’arrive pas à écouler sur le marché. Nous voulons que les mesures prises pour les producteurs de pomme de terre de la ferme pilote Boucheraine soient prises pour nous autres agriculteurs d’Aïn Bessem et d’El-Esnam qui n’avons pas bénéficié de ces faveurs», s’indigne un producteur rencontré sur les lieux de la manifestation. Les services de sécurité ont dû se déployer autour et à l’intérieur de la DSA pour éviter les débordements des contestataires en colère. Après s’être entretenus avec le DSA, la situation s’est apaisée et les responsables ont promis d’interpeller la tutelle sur les revendications des producteurs de pomme de terre de la wilaya.

… Et des distributeurs de lait en sachet

Après le départ des producteurs de pomme de terre, plusieurs dizaines de distributeurs de lait en sachet ont investi, à leur tour, le siège de la DSA pour exposer leurs revendications concernant la marge bénéficiaire qualifiée de minime proportionnellement aux dépenses engendrés pour le transport du lait. M. El-Bouali M’Hamed, le DSA, a reçu les protestataires pour entendre leurs doléances : «Nous avons été reçus par le directeur du commerce de la wilaya de Bouira et nous lui avons exposé nos problèmes qui concernent la marge de 0,90 dinars par sachet de lait qui nous est attribué. Cette marge a été initiée en 2001 alors que le SNMG était de 6 000 dinars, aujourd’hui les taxes, les impôts, les assurances, le carburant tout a augmenté sauf notre marge. Nous parcourons jusqu’à 150 kilomètres pour nous faire servir des quantités insuffisantes de lait, avec les pertes que l’on connait, il arrive que plusieurs dizaines de sachets de lait se déchirent lors du transport et cela nous pénalise… Nous travaillons à perte et cela ne peut continuer ainsi», explique un distributeur.

Le DSA a reçu une délégation des manifestants et après avoir recueilli leurs doléances, il leur a promis qu’il s’entretiendra avec son collègue du commerce pour rédiger un rapport à leurs tutelles respectives. Les distributeurs exigent une marge de 5 dinars par sachet de lait qu’ils se répartiront avec les commerçants : «Nous voulons trois dinars pour nous distributeurs et deux dinars pour le commerçant, ce qui fait une marge de cinq dinars et l’État peut s’engager afin que le prix du sachet de lait subventionné demeure à 25 DA», estime un autre distributeur.

Actuellement les distributeurs achètent le sachet de lait subventionné auprès des laiteries à hauteur de 23,20 DA et le cèdent à 24,10 DA. Les différents distributeurs présents lors de la rencontre avec le DSA ont mis en exergue que certaines laiteries les obligent à prendre d’autres produits laitiers avec le lait subventionné. Situation qui se répercute sur le consommateur qui est souvent contraint à son tour d’acheter un sachet de l’ben ou lait de vache lorsqu’il veut tout simplement du lait subventionné à 25 dinars.

Hafidh Bessaoudi

Fuente: https://www.depechedekabylie.com/national/grogne-des-producteurs-de-pomme-de-terre/


Te puede interesar